« Hinaus mit dem welschen Plunder », affiche Alfred Spaety, 1941 (Collection BNU de Strasbourg)

1940, l'Alsace est occupée. Les Allemands veulent supprimer toute trace de l’influence française [en savoir plus]. Dès juillet, l’allemand est la seule langue autorisée. Le droit allemand est appliqué. Tout ce qui rappelle la France est interdit ou détruit. Pour nazifier les Alsaciens, les nazis multiplient les organisations qui visent à embrigader les différentes couches sociales et professionnelles, en particulier la jeunesse.

Dans notre village, comme d'ailleurs dans toute l'Alsace, la germanisation des prénoms s'impose. Par exemple Antoine dévient Anton - Jean, Hanns - Roger, Rudiger - Claire, Klara - Madeleine, Magdalena - Henri, Heinrich - Jeanne, Johanna - etc. Le nom de Valff devient Walf, Sélestat devient Schlettstadt, Colmar devient Kolmar, Rhinau devient Rheinau. D'autres expressions et inscriptions doivent présenter un visage allemand.

Maison commune devient « Gemeindehaus », fermer la porte devient « Titre zu », sonnez fort « fest klingeln », école « Schule », église « Kirche », restaurant « Wirtschaft ». D'autres détails ont leur importance. Sur les robinets il n'y aura plus de « chaud » ni de « froid » mais du « warm » et du « kalt ». La poivrière ne contient plus du poivre mais du « Pfeffer », la salière du « Salz » et la farine se désigne « Mehl ».

Les expressions courantes sont épurées. Pour « Au revoir », on emploie « auf Wiedersehn », pour merci on utilise « danke schtin » et pour s'excuser on ne dit plus pardon mais « Entschuldigung ». Alors, en aucun cas, on n'ose dire bonjour dans la rue. Ce salut est puni de 3 marks d'amende et remplacé par un « Guten Morgen ». Toutes ces consignes ont été, plus ou moins, respectées si on avait un contact direct avec les autorités allemandes, mais entre Alsaciens on passait outre. Dans beaucoup de foyers, même en mairie, le drapeau tricolore était bien caché puisqu'on croyait toujours à un revirement rapide de la situation ...

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 77 62 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris