Imprimer

 

Historique

En 1802, Conrad SAUER y place un orgue semblable à celui de Kolbsheim (Acta 3, p. 103). Factures de Franz Joseph DOTTER, menuisier local :

Certes, ces travaux peuvent être aussi - suite à des dégâts - des réparations à un orgue venu peut-être 10 ou 15 ans avant ; les archives paroissiales ne remontent qu'à 1811. De 1804 à 1811, entretien annuel par Conrad SAUER pour 24 francs. En 1821, le curé et l'instituteur s'appellent LEYBACH. Organiste en 1825, François Antoine LEYBACH est né à Rhinau le 8 mai 1791.

1865, WETZEL remplace la trompette pédale par une neuve. 1880, projets WETZEL (Rinkenbach, p. 232) sans suite. A Saint-Pierre, le 19 juin 1900, Edgard WETZEL établit un devis à 340 Mk et donne, ce faisant, la composition qui est, évidemment, celle d'origine :

Edgard WETZEL proposait de remplacer la tierce par une flûte 8 ; il le fit probablement, car, le 13 mai 1902, le curé demanda - et obtint apparemment - au maire une subvention de 170 Mk, moitié du prix. Avril 1917,  réquisition de la montre par ROETHINGER : 2 cloches de 678 et 443 kilos, 1,121 tonnes, pour un montant de 3446 Mk à la commune. La montre ne fut remplacée, en zinc, qu'en 1930, à l'occasion de la pneumatisation par KRIESS (80.000 fr.), approuvée par Monsieur MATHIAS, expert de l'évêché, travail payé par la veuve Odile WUCHER, née RIEGLER, avec 250 ares de terre (Conseil de fabrique du 7 avril 1929).

Le 13 juillet 1930, réception du travail de KRIESS ; console indépendante pneumatique :

En 1984, mécanisation par STEINMETZ [à lire : Inauguration de l'orgue de l'église Saint Blaise] :

Composition [2]

Nota :

Affichages : 977