D'où vient votre nom de famille ? Un sujet précédent avait cerné les origines possibles [Dis moi quel est ton « Hofname » et je te dirai qui tu es !] sur le site de Facebook De Valva à Valff. Dans les registres paroissiaux de Valff on découvre un nom de famille des plus cocasses. Jugez par vous-même !

8 février 1802

Anna Maria WEiDELÉ accouche. Elle n'a que 16 ans. Barbara LUTZ, la sage femme du village l'assiste.  C'est une fille.

  • « Elle s'appellera Maria Anna comme moi ! », indique la mère avec une voix à peine audible.

La sage femme est attentive. Vu la rondeur du ventre, elle s'attend à voir apparaitre un jumeau. 

  • - Le deuxième enfant arrive ! » s'exclame-t-elle !

Effectivement, quelques instants plus tard naît une deuxième petite fille à qui la mère donnera le prénom de Maria Salomé. Viens alors la question d'usage pour indiquer à Mr le curé le nom de famille à attribuer aux jumelles:

  • - Quel est le nom du père ? C'est pour le curé, pour le registre des baptêmes !  
  • - Weiss nit.... », répond la mère évasive. La sage-femme surprise répète la question et insiste  " Le nom du père !!! "
  • - Weiss nit...! weiss nit ! martèle la mère.
  • - Comment ? Tu ne connais pas le nom du père ? Il s'appelle Weisnit ou quoi ? »
  • - Weiss nit ! Weiss nit !! », répète Anna Maria en dialecte

La sage femme Barbara LUTZ dubitative se rend chez le curé et lui rapporte les paroles d'Anne Marie. André SCHECK, le curé, avec humour ou désespoir baptisera le 8 février 1802 les jumelles Maria Anna et Maria Salomé... WEISNIT !!!

Le curé précisera dans l'acte de baptême que la sage femme aurait demandé avec insistance le nom du père mais que la mère aurai persisté a répéter Weisnit ... « abrolute à se agritum fuisse undé familia nomen Weisnit » ( et j'ai finalement accepté de lui donner le nom de Weisnit ).   Il avait de l'humour notre curé SCHECK ! 

Qui Anne -Marie a-t-elle essayé de protéger ? 

 

 

La suite est moins gaie. Le lendemain, en direction du cimetière, le jardinier et marguiller Joseph WEIDELE, le père de marie Anne, et KLIPFEL Marie Anne, sa femme, suivent un petit cortège qui accompagne la frêle dépouille de Salomé vers sa dernière demeure ;  la pauvre enfant a expiré pendant la nuit.  Deux jours plus tard Maria Anna la jumelle subira le même sort.

 

Joseph WEIDELE

Le père d'Anne Marie est bien connu dans le village. Pendant la Révolution, il avait fait des vagues et fut emprisonné pour avoir osé s'opposer au prêtre jureur révolutionnaire, Sébastien LASSIAT, qui avait remplacé le curé catholique André SCHECK . Weidelé avait sa langue bien pendue quand il avait trop bu. Il s'était moqué ouvertement de LASSIAT, l'appelant un mouflet au bonnet rouge de révolutionnaire . Il n'en fallu pas plus à LASSIAT humilié, pour l'accuser d'être un fanatique contre-révolutionnaire et de propager des idées pro-aristocratiques. WEIDELE évitera de peu d'être raccourci par la tête ! LASSIAT, ami d'Eulogue SCHNEIDER qui avait déjà décapité pour moins que ça à BARR et à EPFIG, aurait bien aimé damer cet arrogant ! C'est grâce à l'intervention du maire JORDAN que WEIDELE sera gracié et libéré. Il plaidera la mise en difficulté financière de la famille pendant que le chef de famille croupi au cachot. 

WEIDELE travaillait comme jardinier au château pour le compte des Seigneurs d'Andlau et servait à l'église en tant que marguiller. Il avait également le privilège de comptabiliser les noms des habitants bénéficiant des aumônes de l'Eglise. Tout pour plaire au révolutionnaire LASSIAT !

Mais revenons à nos enfants WEISNIT. C'est ainsi que s'éteindra le nom de famille WEISNIT, du moins à Valff. Il existe en d'Autriche, entre-autres, des personnes de ce nom. Un curé autrichien avec de l'humour ? . WEISNIT, un nom de famille made in VALFF ! En ce qui concerne la naissance et le décès des filles, aucune déclaration dans les registres d'Etat-Civils. Anti profanes jusqu'au bout, les WEIDELE !

 Le 22 Ventose de l'an 12, Anne Marie accouchera d'une autre petite fille qu'elle appellera Marie Françoise ... et comme elle en a l'habitude, de père inconnu ! Décidément ! Une conception... révolutionnaire ? Est-ce à partir de ce jour que l'on a découvert que ce sont les cigognes qui apporteraient les bébés ? La rédaction promet de mener l'enquête.....

Extrait du registre de naissance de Maria Françoise W. Weidelé ou Weisnit ? Mr le maire écrit un W en attendant , on a déjà un début. 

Marie Anne Weidelé restera célibataire, sa fille Marie Françoise trouvera un mari. On lui attribuera finalement le nom de famille de sa mère: WEIDELE 

 

Crédit: Archives départementales du Bas-Rhin

Rémy VOEGEL

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 80 94 03 40

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris