N°101 de la rue Principale en 1907

C'est une triste année 1932 qui se prépare, avec ses drames et ses accidents. On en arrive à s'écharper également sur l'état des routes du village ...

4 janvier 1932

On a enterrée la femme de 57 ans du maître tailleur S. HIRTZ qui laisse derrière elle une famille et de nombreux malheureux. Le lendemain, le jour de Noël, ce fut le tour de la jeune Maria WERCK, 19 ans, la fille de la veuve G. WERCK. Après avoir essayé de se soigner dans le Sud, elle laisse seule sa pauvre mère, dont quatre autres enfants sont morts en bas-âge. L'enterrement a eu lieu en présence du curé ANDRES d'Ottrott et du Père G. LUTZ qui sont en famille avec elle.

23 janvier 1932

Un feu s'est déclaré à 8h00 au restaurant « A la couronne » de la veuve George JOST. Le feu s'est propagé si vite que les pompiers malgré leur tout nouveau matériel n'ont pas pu sauver le bâtiment. Les pompiers ont pu néanmoins sauver les maisons attenante de Florent FREYDER et de Eugène PFLEGER. Le bétail a pu être sauvé mais les animaux à plumes ont brûlés. La cause de l'incendie est a chercher dans une imprudence.

Photo de 1930 avant l'incendie. Le bâtiment a été reconstruit à l'identique

6 juin 1932

Ce dimanche a été inaugurée le tout nouveau monument aux morts. En présence du sous-préfet et du Conseiller Général de canton NIERENBERGER, du président des anciens combattants STRAUSS et de toute une foule nombreuse des habitants de Valff, Mr le Maire KLEIBER a tenu à remercier toutes les associations qui ont animé et honoré par leur présence cette manifestation. De nombreuses gerbes ont été déposées. Il est a rappeler que le monument, réalisé par le sculpteur RODENKIRCHEN d'Obernai, a pu être financé grâce à la vente de peuplier appartenant à la commune.

Ernest ROSFELDER et Alfred MULLER

28 juin 1932

Un jeune bambin de 9 ans s'est pris pour un oiseau et a décidé de grimper tout en haut du tilleul de notre commune. Mal lui en a pris, puisqu'il a dégringolé plus vite qu'il n'était monté et heureusement peut se réjouir de ne pas s'être cassé plus que la clavicule.

4 juillet 1932

C'est avec une grande stupéfaction que les habitants ont appris la mort subite du marchand de peau de lapin Alios LUTZ. Il y a une semaine il s'était blessé avec sa faux ce qui lui a causé un empoisonnement du sang. Le jeune homme de 30 ans est le fils du marchand de fripes  Alios LUTZ. Il n'avait plus que son bras gauche suite à un accident arrivé durant sa jeunesse. Il était entré en contact avec une ligne électrique à haute tension. Il était apprécié de tous et soutenait sa famille dans les activités agricole.

12 août 1932

Le cordonnier Paul GSELL a vu dans la forêt entre Westhouse et Valff, sa camionnette prendre feu. Essayant par tous les moyens à éteindre vainement son tacot, il a vu avec désespoir tout son stock de chaussures neuves et réparées disparaitre dans les flammes. On peut parler maintenant de feu les chaussures !

4 novembre 1932

Encore une mort malheureuse. Cette fois c'est la fille unique de Mr le maire  KLEIBER et de son épouse Germaine qui est décédée. Elle n'avait que 20 ans. Elle disparu le soir du jour de la Toussaint. Son cercueil a été porté vers sa destination finale par les jeunes filles de l'association du « Jungfrauenverein » dont elle faisait partie. Il n'est pas nécessaire de rappeler que toute la communauté est sous le choc.

25 novembre 1932

Les époux Marie et Emile LOEWERT sont rentrés en bicyclette de Barr vers Valff à la tombée de la nuit. Dans la pénombre, Mme LOEWERT n'a pas discerné une remorque chargée de pierres qu'elle a percuté de toute force. Ses blessures sont si importants qu'elle a du être transportée à l'hôpital de Strasbourg. Imaginez les souffrances et le désespoir de la femme, laissée pour un temps par son mari pour chercher du secours avec une fracture du bassin. En plus, le couple était allé à Barr pour acheter une couronne de fleurs pour l'enterrement mercredi, du frère de la victime originaire de Wittelsheim décédé accidentellement. Un peu plus, elle rejoignait ce dernier plus vite qu'elle ne l'aurait pensé.

9 décembre 1932

La fête de la Ste Barbara a été fêtée par les pompiers locaux cette année au restaurant « Zur Linde ». Comme à leur habitude, pile à 18h00, ils ont traversé le village fanfare et clairon en pointe. Le « Hasenpfeffer » (lapin au poivre) était succulent et comme à leur habitude ils ont arrosé, arrosé, arrosé ...

10 décembre 1932

Appel : nulle part ailleurs dans la région ne se trouvent des routes plus défoncées que les nôtres ! La raison vient du passage incessant de plus en plus nombreux d'automobiles et des camions qui traversent le village d'Est en Ouest et vice et versa, du Ried vers les montagnes. Comme le village est en pente faible, la boue reste et la terre battue présente de nombreuses ornières. La municipalité a fait passer dans l'année seulement deux fois la machine avec le grand balai. Cette initiative devrait se faire en hiver au moins une fois par mois ! La communauté espère que dans les prochaines années on pourra voir passer enfin un rouleau compresseur et de la nouvelle terre de remblai. Comme nous venons de l'apprendre le Conseil Général présidé par Monsieur NIERENBERGER pense accélérer le mouvement. Messieurs, ne reculez devant aucun sacrifice !

A suivre ...

Sources :

  • Archives communales
  • Bibliothèque Universitaire de Strasbourg
  • Fond Antoine MULLER
  • Fond BLUMER
  • Gallica

Autres faits divers à venir :

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 80 94 03 40

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris