L'année 1931 a été particulièrement riche en évènements à Valff : la politique qui échauffe les esprits, une voiture dans la Kirneck, la nouvelle équipe de football qui en prend plein la musette en jouant contre le futur Racing Club de Strasbourg et bien plus encore.

2 janvier 1931

Il ne faut pas avoir de préjugés ! La société de musique Alsatia a organisé sa fête d'hiver. Ce n'est pas parce que l'organisation est locale qu'elle est forcément minable. Monsieur KORNMANN, chef de musique, a entamé la présentation d'ouverture. Même s'il y a eu des fausses notes on a pu entendre qu'il y avait du potentiel. Les acteurs des pièces de théâtre présentées ont fait de leur mieux. Il faut être juste, et se souvenir des moments quand on a quand même fini par rigoler !

13 janvier 1931

Une réunion des membres de l'U.P.R. (Union Populaire Républicaine) a fait le plein dans la salle de la mairie en présence du maire KLEIBER, du curé FALLER, NIEREBERGER délégué cantonal et H. GIESS secrétaire. On aborda la crise économique et d'autres sujets brûlants comme la scission des catholiques d'Alsace depuis 1918. On a particulièrement critiqué l'implication dans les affaires religieuses de l'Etat profane français. La séance s'est terminée par un vibrant : « Hoch der Kayser ! » (vive le Kayser) tandis que d'autres ont crié « Vive la France ! ».

5 février 1931

Le vétéran de la guerre de 1870/71, Blaise KORMANN, est décédé à l'âge de 82 ans. Ancien marchand de savon, il avait été appelé à la défense de Strasbourg dans son Régiment de ligne. Après la réédition de la ville, il a été fait prisonnier.

Mathieu KORMANN au volant, fils de Blaise KORMANN en 1925

6 février 1931

Un éleveur de cochon du village a eu un bon flair. Alors que le porc est payé 4,80 Francs le kilo au producteur par le marquiller juif et se vend 8 Francs chez le boucher, notre éleveur a décidé d'aller directement à l'abattoir. Il a reçu 6 Francs le kilo. Il va sûrement faire des émules !

23 avril 1931

Dimanche, à l'heure du déjeuner, le représentant de commerce Albert DIEHL après une rupture de la direction de sa voiture est tombé dans la rivière Kirneck au centre du village. Le pauvre conducteur trempé a pu s'extirper du véhicule couché sur le côté. L'évènement a été le spectacle du jour. La voiture a pu être retirée du lit qu'avec grandes difficultés, elle est sacrément arrangée.

21 mai 1931

La pluie tant attendue est enfin arrivée. Cette année, à part les cerises, les fruits seront inexistants. Le raisin semble bien porter. Par contre il y a une invasion de hamsters. Une prime de 1 Franc par animal a été proposée. La chasse semble faire des heureux puisqu'on dénombre déjà 600 nuisibles passés de vie à trépas. 

31 mai 1931

Il y a 10 ans les membres de la famille DONATH avait été condamnés jusqu'à 6 mois de prison pour le fils pour le vol d'un ballot de tissus que l'on avait trouvé dans leur grange. Aujourd'hui, les remords ont poussé l'homme de 45 ans, A. HURSTEL de Kertzfeld à avouer à la famille DONATH que c'était lui l'auteur du vol. Il accepta d'accompagner le fils en vélo pour témoigner chez un avocat. C'est en route que le fils remarqua la plaque du vélo de HURSTEL qui n'était pas à son nom. Pris de panique ce dernier lui faussa compagnie en pédalant à toute vitesse en direction de Strasbourg. Il fut arrêté et devra s'expliquer sur ses méfaits. 

5 juin 1931

Un violent orage avec grêle s'est abattu sur les villages de Valff, Meistratzheim et Krautergersheim. Les récoltes de ces trois villages sont anéanties. Dans les archives de l'église de Meistratzheim est relaté une catastrophe similaire. Depuis ce jour, les habitants fêtent le 11 juin le « Hagelfreitag » et prient St Barnabas « Oh ! Herr, bewahre uns von Blitz und Unwetter » (Oh Dieu, préserve nous des éclairs et des orages). Si seulement les nouvelles générations priaient comme leurs ancêtres pour se protéger !

13 juillet 1931

Lu dans le « Oberehnheimer Anzeige » (Courrier des Vosges). Un habitant d'ici a accroché son échelle de 17 mètres dans son cerisier. Le lendemain l'échelle avait disparu. Fou de rage , il est allé porter plainte à la gendarmerie qui débuta une enquête minutieuse. Qu'elle ne fut pas sa surprise le lendemain, de retrouver son échelle reposée gentillement dans son verger. Autres temps, autre gendarmerie !

20 juillet 1931

Un violent orage avec grêle s'est abattu sur le village. Une superficie de 300 mètres de large et 800 mètres de long a été totalement ravagée. Le reste de notre ban a été préservé.

30 août 1931

L'employé Martin SCHRODER de Bischheim avait fini de collecter les primes d'assurance pour sa société Sparversicherung, lorsqu'il percuta un attelage avec sa moto entre Zellwiller et Valff. Au moment où il commença de dépasser l'attelage, le conducteur de ce dernier bifurqua brusquement sur sa gauche. Le choc fut si violent que le jeune homme décolla de sa moto et atterrit plusieurs mètres dans les champs. Inconscient et blessé, à la tête, à la poitrine et aux mains, il fut miraculeusement secouru par un médecin qui passait par là par hasard et qui lui administra les premiers soins. Le médecin s'occupa aussi de mettre sa moto en sécurité, prévint la famille, embarqua le malheureux dans sa voiture et l'emmena chez lui à la maison. Un bon Samaritain, quoi !

3 septembre 1931

L'agriculteur A. LEYBACH a fait une drôle de découverte en récoltant son tabac. Il découvrit, caché sous un tas de feuilles de tabac, un vélo de femme. Ce dernier avait été volé à l'aubergiste E. SCHMITT du restaurant Au Tilleul. Une plainte à la gendarmerie a été déposée, s'est pourquoi le voleur s'est peut-être débarrassé de la pièce à conviction. 

24 septembre 1931

André HASSLAUER, 80 ans, a grimpé dans un pommier, il s'est brisé la nuque après la casse d'une branche. Il est décédé sur le champ.

13 octobre 1931

Réunion politique. Les élections qui s'approchent ont incité le communiste MATHERN à prononcer un discours de propagande dans les salles des mairies de Valff et Meistratzheim. Il a pu garder sa salive puisque dans les deux communes aucune personne ne s'est présentée pour écouter son allocution ! Il a du se sentir bien seul au monde ...

15 octobre 1931

Suite à une opération ratée, est décédé l'instituteur Jean CLAUS. Né en 1863 à Ascbach, il a fait ses études à Lauterbourg puis pendant 3 ans dans l'école des instituteurs à Obernai. Il a été maître d'école à Ottrott, Thal, Steinbourg puis en dernier à Valff. C'est en 1919, qu'il accepta une retraite bien méritée. 

Photo de classe de 1900 avec l'instituteur Jean CLAUS à droite

7 novembre 1931

Le congrès des planteurs de tabac a octroyé aux producteurs de Valff la somme de 10 000 Francs de dédommagement pour les pertes subies par l'envasement des terres à cause des tanneries de Barr, après une inondation. On pense demander à ces dernières de participer aux frais. 

13 novembre 1931

Le tournoi de football organisé à Strasbourg Neudorf a vu la victoire du FC Montagne Verte. Le match Valff / Strasbourg Neudorf n'a pas été très propre. Des deux cotés on a fait du petit bois. C'est finalement Strasbourg qui l'a emporté par 2 buts à 1. Le match Valff / Montagne verte a été réglé dès les premières minutes. Le portier de Valff a cherché le ballon quatre fois au fond de ses filets dès les 5 premières minutes. Le score final a été de 14 à zéro. Le match pour la forme Mutzig / Valff s'est terminé par la victoire de Mutzig par 1 à 0.

FC Neudorf qui deviendra après la guerre le RC Strasbourg neudorf puis Racing Club de Strasbourg

8 décembre 1931

Comme à son habitude nos pompiers ont fêté la Sainte Barbara. La fête a débuté par un passage dans le village de nos vaillants hommes du feu, fanfare en tête. La journée s'est déroulée jusque tard dans la nuit dans le restaurant à la Couronne où le vin et les bons mets ont accompagné chants et musique. Cette nuit, il n'y a heureusement pas eu de vrai incendie à éteindre autre que celui des gorges sèches !  

A suivre ...

Sources :

  • Archives communales
  • Bibliothèque Universitaire de Strasbourg
  • Fond Antoine MULLER
  • Fond BLUMER
  • Gallica

Autres faits divers à venir :

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 80 94 03 40

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris